Zones d’applications et sites d’actions des huiles essentielles

Selon la zone d’application et/ou le mode d’administration des H.E, le site d’action et les effets recherchés ne seront pas les mêmes. Voici une liste qui facilitera et sécurisera l’emploi de vos H.E. Voie cutanée : Plexus solaire Action calmante, antispasmodique, régulatrice sur le SN autonome et le système cardiaque. Abdomen Action sur les organes internes (foie, intestin, … Lire la suite Zones d’applications et sites d’actions des huiles essentielles

Les taux de dilution des huiles essentielles par voie cutanée

En Aromathérapie, il est indispensable de connaître le bon taux de dilution des huiles essentielles par voie cutanée, car il est généralement déconseillé d’utiliser une huile essentielle pure sur la peau et les muqueuses. Le taux de dilution peut varier en fonction de la composition chimique de l’H.E utilisée et/ou de l’effet recherché. On dilue … Lire la suite Les taux de dilution des huiles essentielles par voie cutanée

Les composés azotés et soufrés

Les composés azotés et soufrés font partis des constituants minoritaires et se retrouvent rarement au sein des H.E. Les composés azotés (retrouvés dans la mandarine) détiennent une activité calmante sur le système nerveux tandis que les composés soufrés (présents dans l’oignon et l’ail) possèdent des propriétés antibactériennes et antiparasitaires. Les composés azotés se différencient en plusieurs groupes : Les cyanides, représentés par l’acide … Lire la suite Les composés azotés et soufrés

Les acides

Les acides détiennent l’activité anti-inflammatoire la plus puissante. Ils possèdent également des propriétés hépato-stimulante et hypotensive. Les acides se déclinent en plusieurs groupes : Les acides aliphatiques Les acides terpéniques Les acides aromatiques Etc. Ils se retrouvent à l’état de traces sous la forme libre, mais leur faible teneur ne les empêche pas d’exercer leurs bienfaits. Les H.E … Lire la suite Les acides

Les phtalides

Les phtalides s’apparentent à la famille des coumarines. Ils stimulent les processus de détoxification hépatique et d’élimination rénale : ils activent en effet les fonctions hépato-pancréatiques. Les alkyl-phtalides se distinguent des alkylidène-phtalides par leur structure chimique légèrement différente. Les phtalides détiennent une action à la fois calmante et stimulante du système nerveux. Psoriasis, mycoses, infections bactériennes ou parasitaires représentent autant de pathologies susceptibles d’être soulagées par … Lire la suite Les phtalides

Les coumarines

Les coumarines, présentes en faibles quantités dans les H.E sont dotées d’une puissante activité sédative et calmante du système nerveux : elles diminuent l’excitabilité réflexe au niveau central. Egalement hypotensives et anticoagulantes, les coumarines se retrouvent principalement dans les essences d’agrumes. Cependant elles présentent une photosensibilité non négligeable, l’exposition solaire reste donc à éviter après leur administration. Toutes les … Lire la suite Les coumarines

Les lactones

Les lactones agissent en profondeur et à faibles concentrations. Expectorantes et mucolytiques, elles décongestionnent efficacement les bronches. Elles peuvent cependant agresser la peau et les muqueuses. Les lactones sont dotées de puissantes propriétés antibactériennes et antifongiques : elles agissent à la fois sur les gram positifs et les gram négatifs. D’autres parts, les propriétés anti-malariques de l’artémisinine, une lactone sesquiterpénique, constituent une véritable alternative … Lire la suite Les lactones

Les cétones

Les cétones nécessitent de nombreuses précautions d’emploi du fait de leur neurotoxicité susceptible d’engendrer des convulsions parfois mortelles ainsi que des fausses couches. C’est pourquoi certaines d’entre elles restent interdites à la vente sans ordonnance. Plusieurs groupes de cétones se distinguent en fonction du nombre de carbones qui les composent : Les monocétones Les dicétones Les tricétones Les cétones monoterpéniques Les cétones non terpéniques Les cétones acycliques A … Lire la suite Les cétones

Les phénols méthyl-éthers (éthers)

Les éthers renferment de nombreuses propriétés : ils sont notamment antispasmodiques, antalgiques et antiallergiques par voie externe. Cependant, à fortes doses, certains engendrent une neurotoxicité, d’autres sont abortifs. Les éther-oxydes ont pour formule générale R—O—R’, ou R et R’ sont des groupes alkyles. Ils sont toniques à faible dose mais deviennent stupéfiants voire toxiques à forte dose.   … Lire la suite Les phénols méthyl-éthers (éthers)

Les esters

Redoutables antispasmodiques et anti-inflammatoires, les esters possèdent une très bonne tolérance. Alliant les propriétés calmantes des cétones aux propriétés toniques des alcools, les esters ne provoquent pas d’irritations cutanées ou de muqueuses. Un ester peut provenir de la réaction entre un alcool et un acide. La structure de l’acide initial confère l’intensité de l’action antispasmodique. En effet, l’action spasmolytique augmente avec le nombre d’atomes de carbones présents dans … Lire la suite Les esters