Huile essentielle d’Epinette noire

Dénomination latine :

  • Picea mariana

Famille botanique :

  • Abietaceae ou Pinaceae

Organe producteur :

  • Aiguilles

Propriétés :

  • Grande H.E hormon-like
    • Cortison-like (tonique générale, neurotonique)
    • Stimule les gonades
    • Thyroïde (action sur les émotions, dans les hyperthyroïdies)
  • Anti-infectieuse
  • Active sur le SNA Ʃ+
  • Antibactérienne
  • Analgésique
  • Adaptogène
  • Fongicide
  • Parasiticide
  • Antitussive, expectorante
  • Antispasmodique doux (acétate de bornyle)
  • Stimulante de l’axe hypophyso-corticosurrénalien, intéressante dans les états inflammatoires prolongés
  • Lymphotonique et décongestionnante (alpha-pinène)
  • Antalgique central et périphérique
  • Anti-inflammatoire par inhibition de la lipoxygénase, induction de l’IL-11, diminution des cytokines pro-inflammatoires
  • Légèrement sédative, même après inhalation
  • Induit une relaxation par le système nerveux végétatif
  • Anti cancer, potentialise l’activité anti tumorale du 5-FU sur les cellules de cancer gastrique humain SGC-7901 par induction de l’apoptose et fragmentation de l’ADN
  • Effet anti-abortif par activité immunologique

Indications :

  • Bronchites
  • Spasmes du plexus solaire / spasmophilie
  • Andropause
  • Hyperthyroïdie
  • Prostatites inflammatoires
  • Rhumatismes musculaires
  • Catarrhe, sinusite
  • Mycoses cutanées, gynécologiques et intestinales
  • Parasitoses cutanées et intestinales
  • Acné, psoriasis, eczémas
  • Rhumatismes, arthrose
  • Asthénie profonde, épuisement (coup de pompe)
  • Apathie, fatigue physique
  • Toux sèche et quinteuse

Précautions d’emploi :

  • Eviter en association avec la cortisone, risque d’interaction médicamenteuse
  • Ne pas utiliser sur une période prolongée, au risque de mettre au repos l’axe hypophyso-surrénalien et de subir une insuffisance surrénalienne aiguë à l’arrêt de la prise de l’H.E
  • Éviter d’appliquer l’H.E le soir (ou avant toute période de repos)
  • Déconseillée chez les personnes souffrant d’ostéoporose, en raison du risque de décalcification inhérent
  • Contre-indiquée chez l’enfant de moins de 7 ans
  • Dermocausticité à l’état pur
  • Inhibitrice enzymatique, risque d’interactions médicamenteuses (α-pinène)
  • Risque de cancérogénicité au long cours (α-pinène)
  • Epileptisante à haute dose (acétate de bornyle)
  • Contre-indiquée chez les personnes asthmatique ou épileptique
  • Ne pas utiliser à fortes doses, signes de surdosage : douleurs abdominales, nausées, vomissements, excitation passagère, ataxie, confusion, convulsions, cystalgies, albuminurie, hématurie, insuffisance respiratoire (à très forte dose)
  • Déconseillée dans les 3 premiers mois de grossesse
  • Usage prolongé déconseillé
  • Prudence chez des personnes présentant des troubles respiratoires asthmatiformes ou rénaux
  • Ne pas utiliser en cas de toux coquelucheuse
  • Ne pas avaler, ni inhaler, ni mettre dans le bain, ni diffuser
  • Usage cutané seul préconisé
  • Nocive en cas d’ingestion ou d’inhalation. Des concentrations élevées sont extrêmement destructives pour les muqueuses et les voies respiratoires supérieures, les yeux et la peau. Les symptômes d’exposition peuvent inclure sensation de brûlure, toux, respiration sifflante, laryngite, essoufflement, maux de tête, nausée et vomissements
  • L’huile essentielle d’épinette noire par inhalation peut irriter les muqueuses. Chez des personnes sensibles, elle peut augmenter le bronchospasme.

Spécificité biochimique :

  • Monoterpènes 50% : camphène (10%), α-pinène (13-16%), delta-carène (5-15%)
  • Esters 35% : acétate de bornyle (30%)

Un peu d’histoire :

Originaire d’Amérique du Nord, l’épinette noire était vénérée par les Indiens d’Amérique. Ils l’utilisaient lors de rituels chamaniques et en médecine traditionnelle comme antiseptique et pour ses vertus expectorantes.

L’Epinette noire est originaire de la forêt boréale du Canada. Depuis des siècles, les peuples indiens se sont transmis oralement de génération en génération l’usage de ce conifère pour ses vertus thérapeutiques.

Il est remarquable de constater que très tôt, ces peuples utilisaient parfaitement et avec grand discernement les différentes parties de la plante, que ce soit en application locale, que par voie orale ou respiratoire.

Ainsi, ils faisaient bouillir les aiguilles de sapin et respiraient les vapeurs pour décongestionner les voies respiratoires en cas de rhume ou d’état grippal.

Ils entouraient aussi le ventre des femmes enceintes avec un tissu trempé dans une infusion de rameaux afin de favoriser l’accouchement ou l’expulsion du placenta.

Les conditions glaciales et la topographie variée de la forêt boréale permettent à ces arbres majestueux de prospérer d’une génération à l’autre. Cette abondance de splendides grands arbres entraînent cependant un problème important : le gaspillage.

L’extraction d’huile essentielle de l’épinette noire est l’incarnation même de l’intendance environnementale. Bien qu’une grande partie du bois de l’épinette noire soit utilisé dans l’industrie du papier, ce qui reste de l’arbre constitue un problème environnemental majeur. Compte tenu de ses nombreux bienfaits, il était logique de distiller à la vapeur l’huile essentielle d’épinette noire en collaborant avec ces industries ainsi que le ministère des Forêts pour utiliser des matériaux de l’épinette noire qui seraient autrement gaspillés.

Non seulement l’huile essentielle d’épinette noire est bonne pour vous, mais elle représente aussi un choix intelligent en raison de sa distillation responsable et durable.

Bien avant que l’épinette noire nous parvienne sous la forme d’huile essentielle, elle était employée en médecine traditionnelle par les peuples autochtones du nord de l’Amérique. Les Amérindiens utilisaient tant les aiguilles que les cônes. Les Abénakis procédaient à des décoctions de cônes, lesquelles avaient pour vertu de lutter contre les infections urinaires. Les aiguilles permettaient de venir à bout de douleurs et de refroidissement. De plus, elles étaient un bon moyen de prévenir le scorbut. La résine, souvent mâchée comme fortifiant, entrait dans la composition de baumes contre plaies et brûlures. Antiseptique, l’épinette assainit les voies respiratoires. Comme nous le constaterons plus loin, ces usages se retrouvent aujourd’hui dans l’emploi thérapeutique qui est fait de l’huile essentielle d’épinette noire.
Plante sacrée et médicinale, l’épinette faisait aussi partie des plantes dites « utilitaires ». Les Amérindiens du Québec fabriquaient des canots à base de bois de cèdre et de bouleau, liés ensemble par des racines d’épinette qui jouaient le rôle de fil de couture. Puis on assurait l’étanchéité de l’embarcation grâce à la résine du même arbre.

Plus près de nous (géographiquement parlant), Hildegarde de Bingen nous parle de l’épicéa dans son Livre des subtilités des créatures divines (p. 70) : « Si une épidémie attaque les troupeaux et les ravage, on placera devant eux des branches toutes fraîches, pour qu’ils en respirent l’odeur ; ou bien on conduira les troupeaux sous ces arbres ; ils se mettent alors à tousser et à évacuer les pourritures. » Bien qu’elle fasse de l’épicéa un usage vétérinaire il est pertinent de remarquer qu’elle place en exergue l’une des propriétés de l’épinette. Expectorante, celle-ci permet de dégager les bronches des mucosités qui les encombrent.

De la même façon que l’eucalyptus globuleux n’est pas l’unique eucalyptus employé en aromathérapie, il existe d’autres épinettes : la blanche (Picea alba), la rouge (Picea rubens) et la bleue (Picea pungens). Elles sont toutes trois très proches dans leurs propriétés et usages de l’épinette noire, bien qu’il soit notable que la bleue et la rouge présentent un pouvoir antalgique supérieur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s