Huile essentielle de Bergamote

Dénomination latine :

  • Citrus bergamia

Famille botanique :

  • Rutaceae

Propriétés :

  • Calmante, sédative du système nerveux central, anxiolytique par inhalation (baisse du cortisol sanguin), et antidépressive
  • Détoxifiante et hépatoprotectrice (stimulation des cytochromes P450 ou des enzymes de phase 2)
  • Réduit les symptômes d’anxiété liée au stress, les troubles de l’humeur légers et certains syndromes douloureux 
  • Hypocholestérolémiante (cholérétique)
  • L’inhalation d’huile essentielle de bergamote diminue l’anxiété préopératoire
  • Neuroprotectrice, prévention de l’accumulation du glutamate 
  • Antidépressive et mélatoninergique 
  • Antihypertensive
  • Antibactérienne, anti-mycoplasmes 
  • Utilisable dans la conservation des aliments 
  • Antalgique (linalol, acétate de linalyle), par effet opioïde
  • Antispasmodique
  • Carminative, digestive (limonène), laxative
  • Anti-inflammatoire, antifongique
  • Spasmolytique, antispasmodique des muscles lisses vasculaires par activation de l’oxyde nitrique
  • Antiagrégante plaquettaire et anti-thrombotique
  • Réduit les effets cardiovasculaires délétères de l’exposition aiguë à la nicotine
  • Tropisme vésiculaire marqué
  • Antiseptique, antivirale, expectorante
  • Hypolipidémiante, dissolvante des calculs biliaires 
  • Action potentielle dans la chimio-prévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II
  • Inductrice de l’apoptose, anti-angiogénique, anti-tumorale, inhibe la croissance cellulaire maligne
  • Préventive du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires
  • Le limonène est un inhibiteur potentiel de la glycation des protéines qui peut contribuer à améliorer les complications secondaires du diabète

Indications :

  • Anxiété, stress, dépression
  • Douleurs chroniques 
  • Insomnies par désynchronisation
  • Inappétence, digestions difficiles, colites, dyspepsies
  • Vitiligo et dépigmentations
  • Acné, eczéma, psoriasis, séborrhée
  • Sevrage du tabac
  • Désinfectant atmosphérique

Précautions d’emplois :

  • Irritation occulaire possible par voie olfactive
  • Contre-indiquée chez la femme enceinte (le limonène induit des contractions utérines) ou allaitante, ainsi que chez l’enfant de moins de 7 ans
  • Liquide et vapeurs inflammables
  • L’exposition à de forte dose peut être mortelle en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
  • Ne pas avaler ! (Néphrotoxicité)
  • Provoque une irritation cutanée (dermocausticité) à l’état pur
  • Peut provoquer une allergie cutanée
  • Provoque une sévère irritation des yeux par voie olfactive
  • Ne pas diffuser, ni inhaler, ni mettre dans le bain
  • Usage cutané seul préconisé
  • Eviter la prise simultanée avec les anticoagulants, risque d’interaction médicamenteuse
  • Cytotoxicité en usage inapproprié, peut être mortelle pour les cellules en division en activant des voies multiples 
  • Risque de photosensibilisation. Ne pas appliquer avant exposition au soleil 
  • L’IFRA déconseille l’utilisation de l’huile essentielle de bergamote complète (contenant des furanocoumarines) à plus de 0.4 % dans les produits cosmétiques
  • Interactions médicamenteuses avec les huiles essentielles de cannelles, coriandre ou contenant des aldéhydes aromatiques à plus de 10%
  • Eviter en association avec la cortisone, risque d’interaction médicamenteuse
  • Attention à d’éventuels effets gynécomastiants eu usage prolongé, linalol et acétate de linalyle montrent une activité anti-androgénique et une faible activité œstrogénique en se liant aux récepteurs aux œstrogènes
  • Le linalol et l’acétate de linalyle empêchent la production de testostérone, ces molécules sont donc à éviter chez les individus de sexe masculin
  • Le limonène est un inducteur enzymatique; éviter en association avec les contraceptifs oraux micro dosés (pilule)

Composants principaux majoritaires :

  • Esters monoterpéniques : acétate de linalyle (30 – 40 %)
  • Monoterpènes : limonène (30-40 %), alpha-pinène et béta-pinène, gamma-terpinène (6-10 %)
  • Alcools monoterpéniques : nérol, géraniol, linalol (7-15 %)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s