Huile essentielle d’Aneth

Dénomination latine :

  • Anethum graveolens L. 

Famille botanique :

  • Apiaceae (Umbelliferae)

Propriétés :

  • Stimulante et antispasmodique digestif (démontré avec la carvone sur les muscles lisses vis-à-vis de l’acétylcholine et de l’histamine) , augmente le tonus basal et les contractions de la musculature lisse intestinale, carminative
  • Cholagogue et cholérétique (le limonène et la carvone stimulent la sécrétion biliaire), stimulant hépatique et pancréatique
  • Spasmolytique des muscles lisses 
  • Anti-cholinestérasique
  • Activité sur la libération de glutamate au niveau médullaire
  • Antalgique
  • Activité antimicrobienne et anti-biofilm de la carvone vis-à-vis de Staphylococcus aureus
  • Détoxifiante et hépatoprotectrice par action de la carvone liée à la stimulation des cytochromes P450 ou des enzymes de phase 2 comme la glutathion-S-transférase
  • Hypolipidémiante par activation du peroxisome du PPAR-α (proliferator-activated receptor-α) et anti-hypercholestérolémiante (la carvone abaisse le taux de cholestérol et l’accumulation hépatique des triglycérides)
  • Anti-oxydante et anti-inflammatoire (limonène, sabinène)
  • Effet antifongique lié à α-phellandrène et au limonène
  • Diurétique antispasmodique des voies urinaires
  • Fluidifiante bronchique et mucolytique
  • Inhibition de l’acétylcholinestérase et de la butyrylcholinestérase
  • Antiseptique, antiviral, expectorant
  • Sédative et relaxante musculaire, anxiolytique, dépresseur central (limonène)
  • Action potentielle dans la chimio-prévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II
  • Inductrice de l’apoptose, anti-angiogénique, anti-tumoral, inhibe la croissance cellulaire maligne
  • Préventive du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires
  • Le limonène est un inhibiteur potentiel de la glycation des protéines qui peut contribuer à améliorer les complications secondaires du diabète
  • Expectorante

Indications :

  • Dyspepsie hypersténique, hoquet
  • Troubles digestifs :douleur intestinale, colites spasmodiques, fermentations intestinales, ballonnement, flatulence, aérophagie (en application sur zones connexes)
  • Colopathie droite
  • Hypercholestérolémie, hyperlipidémie
  • Stimule la fonction rénale en facilitant l’élimination urinaire au niveau de la papille
  • Cure de détoxification
  • Facilite la fonction exocrine du pancréas
  • Bronchites aiguë avec encombrement
  • Suites de deuils, chocs émotifs

Précautions d’emplois :

  • Dermocaustique, ne pas utiliser pure sur la peau
  • Réservée à l’adulte
  • Inductrice du cytochrome P450 (CYP2B1 et CYP2C), risque d’interactions médicamenteuses
  • Peut provoquer une allergie cutanée
  • Peut provoquer une sévère irritation des yeux par voie olfactive
  • Nocive en cas d’ingestion, toxicité aiguë par voie orale
  • Interdite par voie orale !
  • Usage cutané seul préconisé
  • Ne pas diffuser, ni inhaler, ni mettre dans l’eau du bain
  • Contre-indiquée pendant la grossesse (abortive) ou l’allaitement
  • Prudence chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes, épileptiques, âgées ou atteintes de parkinson, ainsi qu’aux personnes neurosensibles
  • Pas d’usage interne (risque de neurotoxicité)
  • Contre-indiquée en cas d’antécédents de convulsions et/ou d’épilepsie
  • Nocive par inhalation, toxicité aiguë par voie olfactive
  • Risque avéré d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée, toxicité spécifique pour certains organes cibles, exposition répétée
  • Inductrice enzymatique ; éviter en association avec les contraceptifs oraux micro dosés (pilule)
  • Interactions médicamenteuses avec les huiles essentielles contenant des sesquiterpènes (hydrocarbures sesquiterpéniques) à plus de 10%
  • Risque de photosensibilisation (pas d’exposition solaire)
  • Risque d’interaction médicamenteuse avec la cortisone

Composants principaux majoritaires :

  • Monoterpènes (30 à 75 %) : limonène (15-40) %, alpha-phellandrène (20-40) %
  • Cétones (20 à 65 %) : d-carvone (15 à 65) %

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s