Huile essentielle de Thym vulgaire

Dénomination latine : Capture

  • Thymus vulgaris

Famille botanique :

  • Lamiaceae

Propriétés :

  • Antimicrobienne puissante à large spectre d’action
  • Antibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire
  • La majorité des chémotypes sont anti-infectieux, quel que soit leur composant majoritaire (géraniol, thujanol, terpinène-4-ol, linalol) vis-à-vis de bactéries Gram + (Brochotrix thermosphacta, Staphylococcus aureus) et Gram – (Escherichia coli, Salmonella abony, Pseudomonas aeruginosa, Pseudomonas fragi)
  • Le thymol est antifongique (Candida albicans, Aspergillus) et inhibiteur de la production des aflatoxines
  • Agit en synergie avec les antibiotiques surtout vis-à-vis des germes résistants (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline MRSA, Streptococcus pneumoniae, Salmonelle enteriditis, Salmonella thyphimurium) et d’Helicobacter pylori, antibactérienne vis-à-vis d’Enterococcus et Escherichia coli résistants à la vancomycine
  • Thymol et carvacrol sont bactériostatiques et bactéricides vis-à-vis d’Escherichia coli et de Shigella sp.
  • Tonique, stimulante générale
  • Digestive, carminative, apéritive, cholagogue
  • Répulsive, rubéfiante, immunostimulante
  • Cytotoxique vis-à-vis de cellules cancéreuses (carcinome à cellules squameuse de la cavité buccale)
  • Anti-oxydante
  • Inhibe l’adhésion d’Escherichia coli et de Staphylococcus aureus dans les cellules épithéliales du vagin
  • Anti-oxydante et protectrice de l’ADN
  • GABAergique
  • Anti-inflammatoire
  • Augmente l’activité des macrophages, augmente la phagocytose
  • Immuno-modulante, immunosuppressive
  • Thymol et carvacrol sont inhibiteurs des pompes à efflux bactériennes, surtout en association synergique
  • Anthelminthique

Indications :

  • Ulcères à Helicobacter pylori
  • Grippe, bronchites, pneumopathies, coqueluche, pleurésies, rhino-pharyngites, sinusites
  • Dysenteries, diarrhées infectieuses, amibiases
  • Parasitoses intestinales et cutanées (gale, teigne)
  • Sciatique, lumbago, arthrose, rhumatismes par effet rubéfiant externe
  • Fatigue générale, dépression

Précautions d’emploi :

  • Contre-indiquée en cas d’hypertension artérielle et/ou de tachycardies
  • Contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans
  • Dermocausticité (dermo-cutanéomuqueuse) à l’état pur (taux de dilution préconisé jusqu’à 20 % maximum)
  • Risque d’hépatotoxicité per os
  • Prudence en cas de gastrite et d’ulcère per os
  • Pas plus de 10 jours d’utilisation
  • Pas d’inhalation (ct. thymol)
  • Risque de brûlure gastro-intestinales per os
  • Irritation des voies respiratoires possible par voie olfactive

Composants principaux majoritaires :

Chémotype à thymol

  • Phénols: thymol (50 %), carvacrol
  • Monoterpènes: paracymènemyrcènegamma-terpinènealpha-terpinènebéta-caryophyllène
  • Alcools monoterpéniques: terpinène-4-olbornéollinalol
  • Sesquiterpènes: béta-caryophyllènelédènealloaromadendrène

2 réflexions sur “Huile essentielle de Thym vulgaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s