Huile essentielle de Pin sylvestre

Dénomination latine : Capture

  • Pinus sylvestris

Famille botanique :

  • Pinaceae

Propriétés :

  • Antiseptique des voies respiratoires dans les grippes et bronchites, décongestionnante des voies respiratoires hautes (sinusites)
  • Cortico-stimulante, efficace dans les asthénies
  • Antifongique, balsamique
  • Surrénalo-mimétique, anti-infectieuse, fluidifiante
  • Rubéfiante, analgésique percutanée, cicatrisante
  • Décongestionnante lymphatique, hypertensive
  • Antispasmodique
  • Tonique
  • Cortisone-like (alpha-pinène)
  • Mucolytique et expectorante, oxygénante respiratoire, active dans les bronchites
  • Antibactérienne (activité vis-à-vis d’Actinomadura madurae pouvant induire des actinomycétomes)
  • Antivirale
  • Antiseptique
  • Anti-inflammatoire (avec une action de stimulation adrénergique, chondroprotectrice)
  • Thermogène par voie locale
  • Spasmolytique des muscles lisses
  • Hypolipidémiante, dissolvante des calculs biliaires (par voie intra-biliaire)
  • Action potentielle dans la chimio-prévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II
  • Inductrice de l’apoptose, anti-angiogénique, anti-tumorale, inhibe la croissance cellulaire maligne
  • Préventive du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires
  • Le limonène est un inhibiteur potentiel de la glycation des protéines qui peut contribuer à améliorer les complications secondaires du diabète

Indications :

  • Catarrhes, sinusites, toux, laryngites
  • Sciatique, lumbago, arthrite, crampes, rhumatisme
  • Hypotension, asthénies profondes, « coup de pompe »
  • Peaux ternes, psoriasis, eczémas, transpiration excessive
  • Congestion du petit bassin, congestion prostatique, cystite
  • Épuisement nerveux, neurasthénie, dépression
  • Bronchites aiguës et chroniques, BPCO
  • Hypersécrétion bronchique
  • Arthrose, troubles articulaires

Précautions d’emploi :

  • Contre-indiquée chez l’enfant de moins de 7 ans
  • Contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante (le limonène induisant des contractions utérines)
  • Dermocausticité (ne pas utiliser à l’état pur, toujours diluer)
  • Risque de cytotoxicité, de génotoxicité et de néphrotoxicité per os
  • Risque de photosensibilisation (pas d’exposition solaire)
  • Eviter en inhalation humide
  • Nocive en cas d’ingestion ou d’inhalation à fortes doses. Des concentrations élevées sont extrêmement destructives pour les muqueuses et les voies respiratoires supérieures, les yeux et la peau. Les symptômes d’exposition peuvent inclure sensation de brûlure, toux, respiration sifflante, laryngite, essoufflement, maux de tête, nausée et vomissements
  • Risque de cancérogénicité (alpha-pinène)
  • Inductrice du cytochrome P450 (CYP2B1 et CYP2C)
  • Peut provoquer une allergie cutanée

Composants principaux majoritaires :

  • Monoterpènes: alpha-pinène 40 % et béta-pinène 13 %, limonène (25 à 30 %), delta-3-carène
  • Sesquiterpènes: longifolène
  • Monoterpénols: bornéol 2 %, terpinéol
  • Sesquiterpénols: alpha-cadinol
  • Esters terpéniques: acétate de bornyle (jusqu’à 10 %)

Une réflexion sur “Huile essentielle de Pin sylvestre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s