Huile essentielle de Palmarosa

Dénomination latine : Capture

  • Cymbopogon martinii

Famille botanique :

  • Poaceae

Particularité :

  • Meilleur antifongique

Propriétés :

  • Antifongique sur les dermatophytes (activité supérieure à certains antifongiques de référence)
  • Antibactérienne, bactéricide vis-à-vis d’Escherichia coli
  • Antivirale, anthelminthique
  • Astringente, hydratante cutanée, cicatrisante, stimulante cellulaire
  • Antalgique, favorise le retour lymphatique, antispasmodique sur muscles lisses
  • Répulsive des insectes et insecticide (protection vis-à-vis des anophèles vecteurs du paludisme)
  • Tonique générale du système neuro-hormonal : utéro, neuro et cardiotonique
  • Réduit la résistance multiple d’Escherichia coli, Enterobacter aerogenes, Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter baumanii
  • Augmente de façon significative l’efficacité des bêta-lactamines, quinolones et chloramphénicol par activité sur les pompes à efflux
  • Anti-aspergillaire
  • Active contre des souches de Candida résistantes au fluconazole (inhibition des biofilms des Candida sp.)
  • Inhibe la croissance de cellules cancéreuses du colon, inhibe la biosynthèse de polyamines
  • Inhibe la croissance de mélanomes et d’hépatomes
  • Inhibe la progression des cellules cancéreuses du sein
  • Les effets antitumoraux et chimio-préventifs puissants du géraniol sont attribués à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires
  • Potentialités antitumorales, module la synthèse d’ADN, potentialise l’action d’anticancéreux (5-FU), chimiopréventive vis-à-vis du cancer
  • Potentialités intéressantes dans le cancer du pancréas
  • Inhibe la croissance de cellules cancéreuses de colon, inhibe la biosynthèse de polyamines
  • Ligand pour les récepteurs ostrogéniques avec effet légèrement ostrogénique
  • Agent antirejet potentiel
  • Anti-hypertensive et anti-arythmique
  • Améliore la pénétration des drogues par voie transdermique
  • Anesthésiante locale
  • Spasmolytique, vraisemblablement par blocage des canaux calciques, inhibe les contractions de l’iléon

Indications :

  • Mycoses cutanées
  • Onychomycoses
  • Potentialisation des antibiotiques
  • Sinusites, otites, bronchites, rhino-pharyngites
  • Cystites, urétrites, vaginites, acné, eczéma sec et suintant
  • Fatigue cardiaque et nerveuse
  • Entérites bactériennes et virales
  • Douleur du sein dans les mastoses et cancers
  • Soin des pieds, de la peau et des cheveux contre les mycoses
  • Déclenche les contractions et stimule le travail lors de l’accouchement

Précaution d’emploi :

  • Interdite pendant la grossesse ou l’allaitement et chez l’enfant de moins de 8 ans
  • Potentiellement allergisante, augmente la libération d’histamine
  • Risque d’interactions médicamenteuses, inhibition faible du CYP2B6

Composants principaux majoritaires :

  • Monoterpénols: géraniol (80 à 85 %), linalol (2 à 3 %), farnésolnérol
  • Esters: acétate de géranyle (7 à 9 %), formiate de géranyle
  • Monoterpènes: (E)-béta-ocimène (1 à 2 %), (Z)-béta-ocimènemyrcènelimonène
  • Sesquiterpènes: béta-caryophyllènealpha-humulène
  • Aldéhydes: géranial
Publicités

Une réflexion sur “Huile essentielle de Palmarosa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s