Huile essentielle de Mandarine

Dénomination latine : Capture

  • Citrus reticulata

Famille botanique :

  • Rutaceae

Particularité :

  • Prozac naturel

Propriétés :

  • Anxiolytique, sédative (limonène), antidépressive, anti-oxydante
  • Anticancéreuse, anti-inflammatoire, anti-radicalaire
  • Permet une réduction du dosage des antidépresseurs
  • Calmante du système nerveux sympathique, équilibrante du système nerveux central
  • Tonique digestive (réduit les nausées par action sur la motilité gastrique et l’acidité gastrique lors du reflux gastro-œsophagien), légèrement laxative
  • Détoxifiante, hépato-protectrice et cholérétique (le limonène exerce au niveau du foie une action détoxifiante liée à la stimulation des cytochromes P450ou des enzymes de phase 2)
  • Antimicrobienne, antivirale et antifongique
  • Cortisone-like
  • Antiseptique, expectorante
  • Relaxante musculaire, anxiolytique
  • Spasmolytique des muscles lisses
  • Hypolipidémiante, dissolvante des calculs biliaires (par voie intra-biliaire)
  • Anti-inflammatoire, cholagogue
  • Action potentielle dans la chimio-prévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II
  • Inductrice de l’apoptose, anti-angiogénique, anti-tumorale, inhibe la croissance cellulaire maligne
  • Préventive du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires
  • Le limonène est un inhibiteur potentiel de la glycation des protéines qui peut contribuer à améliorer les complications secondaires du diabète
  • Anti-oxydante
  • Réduit la formation de la plaque d’athérome
  • Inhibe l’oxydation des LDL et la peroxydation lipidique

Indications :

  • Anxiété, stress, troubles du sommeil, angoisses
  • Dépressions légères à modérées
  • Cancers, dyspepsie, dystonies neurovégétatives
  • Aérophagie

Précautions d’emploi :

  • Photosensibilisante par voie orale ou cutanée (pas d’exposition au soleil)
  • Révulsive cutanée, dermocaustique (toujours diluer)
  • Eviter chez la femme enceinte ou allaitante (limonène)
  • Prudence en cas d’insuffisance rénale per os (néphrotoxique)
  • Eviter chez l’enfant de moins de 7 ans
  • Inductrice de cytochrome P450 (CYP2B1 et CYP2C), risque d’interactions médicamenteuses

Composants principaux majoritaires :

  • Hydrocarbures monoterpéniques (92 à 95 %) : limonène (65 à 85 %), gamma-terpinène (10 à 20 %), béta-pinène (5 à 10 %), alpha-pinène (2 à 3 %), myrcène (1,5 à 2 %), terpinolènealpha-thujènealpha-terpinènepara-cymènesabinène
  • Alcools monoterpéniques: alpha-terpinéollinalol
  • Aldéhydes: alpha-sinensaloctanaldécanal
Publicités

2 réflexions sur “Huile essentielle de Mandarine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s