Huile essentielle d’Hélichryse italienne

Dénomination latine : Capture

  • Helichrysum italicum

Famille botanique :

  • Asteraceae

Propriétés :

  • Puissante activité anti-hématome (supérieure à celle de l’arnica par voie locale), anti-ecchymotique (réduction des œdèmes et des ecchymoses, élimine les caillots de fibrine)
  • Anticoagulante, cicatrisante (sur blessure ou intervention chirurgicale), antispasmodique et anti-inflammatoire
  • Anti-catarrhale, mucolytique
  • Stimulante hépato-pancréatique
  • Réduit la résistance multiple d’Enterobacter aerogenesEscherichia coliPseudomonas aeruginosaet Acinetobacter baumanii
  • Augmente de façon significative l’efficacité des bêta-lactamines, quinolones et chloramphénicol par activité sur les pompes à efflux
  • Anti-phlébitique, désclérosante, décongestionnante tissulaire
  • Antalgique
  • Tropisme vésiculaire marqué

Indications :

  • Hématomes externes même anciens, phlébites et para-phlébites, ecchymoses, acrosyndrome, œdème
  • Varicosités, couperose, bronchite, rhinopharyngite
  • Rhumatismes, arthrites, polyarthrite
  • Maladie de Dupuytren en application locale
  • Déficience hépatocytaire, hépatite, cirrhose
  • Hypercholestérolémie, bourdonnement d’oreille
  • Fracture osseuse, tendinites, canal carpien
  • Rétention hydrolipidique, cellulite, couperose
  • Efficace sur la microcirculation : Syndrome de Raynaud
  • Herpès labial

Précautions d’emploi :

  • Eviter en association avec les anticoagulants
  • Interdite en usage interne (neurotoxique)
  • Ne pas diffuser, ni inhaler
  • Epileptisante à haute dose
  • Prudence chez les personnes atteintes de maladie auto-immune, épileptiques, âgées ou atteintes de parkinson
  • Interdite aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes enceintes (abortive), ainsi qu’aux personnes neurosensibles
  • Pas d’usage prolongé
  • Prudence aux possibles allergies aux salicylés
  • Ne pas excéder 6 gouttes par jour
  • Irritations cutanées (dermocausticité), oculaires et respiratoires (par voie olfactive)
  • Peut provoquer une allergie cutanée

Composants principaux majoritaires :

  • Esters terpéniques:

Origine Corse : acétate de néryle (35 à 75 %)

Origine Grèce : acétate de néryle 7% avec en plus acétate de géranyle 15% et géraniol)

  • Cétones: diones ou bétadiones : italidione I, II, III (15 à 20 %)

Dans l’origine Corse, présence de quantités plus élevées de cétones et β-dicétones dans les jeunes pousses, et d’acétate de néryl en pleine floraison

  • Sesquiterpènes: béta-caryophyllènealpha-cédrènegamma-curcumènealpha-curcumène
  • Monoterpénols: nérol

L’hélichryse de Madagascar contient monoterpènes, monoterpénols, 1,8-cinéole > 70 % mais ni italidiones ni acétate de néryle

Publicités

Une réflexion sur “Huile essentielle d’Hélichryse italienne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s