Huile essentielle d’Eucalyptus radié

Dénomination latine : Capture

  • Eucalyptus radiata

Famille botanique :

  • Myrtaceae

Particularité :

  • Elle est l’un des composants majoritaires du Vicks®

Propriétés :

  • Anti-catarrhale, expectorante et antitussive par stimulation des glandes exocrines des muqueuses respiratoires, antivirale
  • Stimulante immunitaire, antispasmodique par action sur les muscles lisses de la trachée vis-à-vis de l’acétylcholine
  • Antibactérienne, même sur germes multi-résistants
  • Énergisante en massage des glandes surrénales
  • Bactéricide, antivirale et antifongique (bactéricide vis-à-vis de bactéries Gram + comme Listeria monocytogenes, staphylococcus aureus, Enterococcus sp. et de Gram – comme Shigella flexneri, klebsiella pneumoniae, salmonella typhi et choleraesuis, proteus mirabilis, enterobacter aerogenes)
  • Expectorante, asséchante des muqueuses respiratoires, mucolytique, améliore la clairance muco-ciliaire
  • Anti-inflammatoire bronchique et antiasthmatique
  • Antalgique par un effet non opioïde, action sur les cellules mastocytaires
  • Anti-angiogénique (cellules leucémiques), inducteur d’apoptose (fragmentation de l’ADN)
  • Activité anti-cholinestérasique intéressante
  • Immunostimulante

Indications :

  • Bronchite, bronchite asthmatiforme, toux grasse et encombrement bronchique
  • Grippe, rhumes, épidémies virales, mal de gorge, inflammation des voies respiratoires
  • Cystite, leucorrhées, vaginite, candidose
  • Asthénies
  • Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO), rhinites, sinusites, allergies respiratoires (inhalation)

Précautions d’emploi :

  • Contre-indiquée chez la femme enceinte
  • 1 ml d’H.E d’Eucalyptus peut entraîner des convulsions chez l’homme
  • Prudence chez les asthmatiques chroniques sans avis médical
  • Contre-indiquée en cas d’inflammation gastro-intestinale per os
  • Usage per os uniquement sur ordonnance médicale
  • Dose létale fixée per os à 3,5ml d’H.E d’eucalyptus
  • Ne pas employer à forte dose
  • Contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans, ainsi que chez les personnes aux antécédents de convulsions
  • Risque d’interactions médicamenteuses
  • Le 1,8 cinéole est absorbé, puis éliminé par voie rénale et pulmonaire
  • L’exposition à de forte dose peut être mortelle en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires (les symptômes associés à ce composé sont les suivants: brûlure épigastrique avec nausée et généralement vomissements; vertige; ataxie; faiblesse musculaire; stupeur; pâleur; et parfois – cyanose, stridor et myosis respiratoires. Un délire et parfois des convulsions peuvent survenir. Les symptômes peuvent être retardés de 24 heures, rarement)
  • Peut provoquer une irritation cutanée (dermocausticité)
  • Peut provoquer une allergie cutanée

Composants principaux majoritaires :

  • Oxydes terpéniques: 1,8 cinéole (60 à 70 %)
  • Monoterpénols: alpha-terpinéolterpinène-1-ol-4géraniollinalol
  • Monoterpènes: alpha-pinènemyrcènephellandrène

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s