Huile essentielle d’Eucalyptus citronné

Dénomination latine : Capture

  • Eucalyptus citriodora

Famille botanique :

  • Myrtaceae

Propriétés :

  • Anti-inflammatoire puissante, (le citronellal réduit les médiateurs de l’inflammation, inhibe les prostaglandines PGE2 et possède une action anti-oxydante), antirhumatismale
  • Antalgique par voie locale, effet analgésique central et périphérique (par le citronnellal)
  • Régulatrice pancréatique, antispasmodique
  • Anti-infectieuse vis-à-vis de bactéries Gram positif (Staphylococcus aureus) et Gram négatif (Pseudomonas aeruginosa) souvent responsables de maladies nosocomiales, antibactérienne même sur germes multi-résistants
  • Antivirale, antifongique, hypotensive
  • Répulsive des moustiques, acaricide (efficace contre les acariens et les larves de moustiques)
  • Anti-tumorale, répulsive
  • Antiseptique, antivirale sur Herpès simplex virus type 2
  • Anticancéreuse
  • Sédative et hypnotique (potentialise l’activité du GABA-A et augmente son affinité vis-à-vis de ses récepteurs)

Indications :

  • Arthrite, tendinite (épicondylite), sciatique, polyarthrite
  • Arthrose cervico-dorso-lombaire
  • Inflammation génito-urinaire, cystite, vaginite, prostatite, sinusite, otite, leucorrhées
  • Zona, démangeaisons, prurit
  • Mycoses cutanées, pied d’athlète, onyxis
  • Hypertension artérielle, péricardite
  • Complément de traitements antidiabétiques (à utiliser de préférence en application locale)
  • Piqûres de moustiques, d’aoutats

Précautions d’emploi :

  • Déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez l’enfant
  • Irritante, allergisante (ne pas utiliser pure, diluer à 50 % maximum)
  • Déconseillée en inhalation
  • Inhibition du CYP2E1 (citronnellal)
  • Provoque des lésions oculaires graves (en olfaction)
  • Peut provoquer des symptômes allergiques ou d’asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation
  • Peut irriter les voies respiratoires (en olfaction)
  • Cancérogène (citronnellal)

Composants principaux majoritaires :

  • Aldéhyde monoterpénique: citronnellal (60 à 70 %)
  • Monoterpénols (10 à 25 % ) : citronnellol (7 à 12 %), isopulégol 3-9 %, néoisopulégol (4 à 6 %), linalol < 1 %, alpha-terpinéol < 1 %, hydrate de 1,8-terpinol < 1 %, géraniol < 1 %)
  • Monoterpènes: 3 % (alpha-pinène< 1 %, béta-pinène < 1 %, limonène < 1 %, béta-myrcène < 1 %)
  • Sesquiterpènes: < 3 % (béta-caryophyllène 1 %, bicyclogermacrène < 1 %)
  • Esters: < 2 % (acétate de citronnellyle < 2 %, formiate de citronnellyle < 1) %, acétate de béta-phényléthyle < 1 %
  • Oxydes monoterpéniques: < 1 % (1,8 cinéole < 1 %, oxyde de rose < 1 %)
  • Acides : < 1 % (acide citronnellique)
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s