Huile essentielle de Céleri

Dénomination latine : Capture

  • Apium graveolens var.dulce

Famille botanique :

  • Apiaceae

Propriétés :

  • Tonique et antispasmodique
  • Stimulante hépatocytaire
  • Tonique digestive, eupeptique, carminative, cholagogue
  • Calmante, sédative, décongestionnante veineuse
  • Antiseptique urinaire, anti-pigmentaire
  • Les phtalides sont préventifs vis-à-vis de certains cancers gastriques chimio-induits, l’H.E est antimutagène
  • Le 3-n-butylphtalide réduit l’accumulation de la protéine béta-amyloïde avec une action potentielle sur la maladie d’Alzheimer
  • Tonique générale : neurotonique, myotonique
  • Drainante hépatorénale, anti-athéromateuse
  • Associer à l’H.E de carotte pour le surplus de cholestérol
  • Œstrogène-like (H.E de graines)
  • Antivirale, expectorante
  • Sédative et relaxante musculaire, anxiolytique
  • Spasmolytique des muscles lisses
  • Hypolipidémiante, dissolvante des calculs biliaires (par voie intra-biliaire)
  • Anti-inflammatoire
  • Action potentielle dans la chimio-prévention et la chimiothérapie des cancers, détoxification des carcinogènes par induction des enzymes de phase I et de phase II
  • Inductrice de l’apoptose, anti-angiogénique, anti-tumorale, inhibe la croissance cellulaire maligne
  • Préventive du cancer de la peau, réduction de la chimio-induction des carcinomes hépatocellulaires

Indications :

  • Insuffisance hépatique et rénale
  • Varices, hémorroïdes
  • Asthénie, dépression, angoisse (en olfaction ou en massage)
  • Insomnies, troubles nerveux
  • Cystite, goutte, détoxification rénale
  • Mauvaise haleine due à une petite insuffisance hépatique, flatulences
  • Athérosclérose, tâches séniles de vieillesse, chimio-prévention du cancer

Précautions d’emploi :

  • Contre-indiquée chez la femme enceinte (induit des contractions utérines) ou allaitante
  • Réservée à l’adulte
  • Risque de photosensibilisation. Ne pas appliquer avant exposition au soleil.
  • Dermocausticité, ne pas appliquer pure, toujours diluée
  • Risque de néphrotoxicité, prudence en cas d’insuffisance rénale
  • Ne pas utiliser plus de 2 semaines
  • Contre-indiquée en cas de cancers hormono-dépendants : cancer de la prostate, mastose, fibrose, etc.
  • Ne pas utiliser à fortes doses (risque d’obtenir un effet sédatif)
  • Inductrice du cytochrome P450 (CYP2B1 et CYP2C)
  • Peut provoquer une allergie cutanée
  • Œstrogène-like, éviter en assocation avec des œstrogènes

Composants principaux majoritaires :

Graines :

  • Monoterpènes: limonène majoritaire (fruits 60 à 70 %)
  • Sesquiterpènes: béta-sélinène (10 à 30 %) et alpha-sélinène
  • Phthalides (5 à 15 %) : 3-n-butylphthalidesédanolidesenkyunolide-Nsenkyunolide-J
  • Éthers coumariniques : ombellipréninecélerineapigravine

Dans les feuilles :

  • Esters terpéniques : acétate de cis-carvyle et acétate de trans-carvyle
  • Monoterpènes: béta-pinènemyrcènetrans-ocimène

Dans les racines :

  • Furanocoumarines
  • Monoterpènes: limonène majoritaire (9 à 30 %)

Une réflexion sur “Huile essentielle de Céleri

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s