Huile essentielle de Cardamome

Dénomination latine : Capture

  • Elettaria cardamomum

Famille botanique :

  • Zingiberaceae

Propriétés :

  • Anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique par blocage des récepteurs muscariniques
  • Antimicrobienne, antimycosique
  • Augmente la sécrétion biliaire et les sécrétions gastriques
  • Expectorante, anti-catarrhale, antivirale
  • Chimio-protectrice vis-à-vis de certains cancers de la peau
  • Antiputride (signifie qu’elle va limiter les putréfactions dans le colon. On peut faire des fermentations mais aussi des putréfactions. Les fermentations sont dues à un taux de sucre trop élevé ; les putréfactions sont dues à un taux de protéines trop élevé, ou à une flore déséquilibrée. On reconnait une fermentation d’une putréfaction en fonction de l’emplacement de la douleur ressentie dans le ventre; douleur côté droit (colon ascendant) = fermentation / douleur côté gauche = putréfaction)
  • Asséchante des muqueuses respiratoires, mucolytique, améliore la clairance muco-ciliaire
  • Anti-inflammatoire bronchique, antalgique et antiasthmatique
  • Anti-angiogénique (cellules leucémiques), inductrice d’apoptose (fragmentation de l’ADN)
  • Activité anti-cholinestérasique intéressante
  • Immunostimulante

Indications :

  • Dysmicrobisme intestinal, spasmes digestifs, colopathies, candidoses digestives, nausées, spasmes urinaires et gynécologiques
  • Cystite, dysménorrhées, ballonnements, aérophagies, colites, ulcères gastroduodénaux
  • Toutes douleurs spastiques et inflammatoires
  • Bronchites et bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO), rhinites, sinusites, allergies respiratoires (inhalation)

Précautions d’emploi :

  • Risque de mutagénicité
  • Risque de toxicité myocardique
  • Contre-indiquée chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 6 ans
  • Doit être diluée dans un corps gras, car asséchante pour la peau
  • Anticoagulante, attention aux allergies aux salicylés
  • Usage per os uniquement sur ordonnance médicale
  • Dose préconisée : 1 goutte d’huile essentielle deux fois par jour, ne pas dépasser 40 mg/ jour pour un poids moyen de 70kg
  • Contre-indiquée chez les personnes ayant des antécédents de convulsions
  • Risque d’interactions médicamenteuses, ne pas associer avec des anticoagulants
  • Peut provoquer une allergie cutanée

Composants principaux majoritaires :

  • Esters: acétate d’alpha-terpinyle (28 à 50 %), acétate de 4-terpinyle et acétate de linalyle (1,6 à 7,7 %)
  • Oxyde : 1,8 cinéole (eucalyptol)-(2 à 44 %)
  • Sesquiterpénol: nérolidol (1 à 2 %)
  • Monoterpénols: linalolbornéolterpinène-4-olalpha-terpinéol
  • Citrals: géranial (citral a) et néral (citral b)-(0,5 à 1 %)
  • Terpènes: limonène (2 à 14 %), sabinène (3 à 5 %), béta-phellandrènemyrcènealpha-pinènecamphrehumulènecarvonebéta-caryophyllènementhone

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s