Huile essentielle de Camphrier du Japon

Dénomination latine : Capture

  • Cinnamomum camphora ct cinéole (Ravintsara)
  • Cinnamomum camphora ct linalol (Bois de Hô)

Famille botanique :

  • Lamiaceae

Propriétés :

Ravintsara (Feuilles)

  • Anti-infectieuse
  • Antibactérienne, antivirale
  • Antimicrobienne, antiparasitaire
  • Antifongique, hypotensive
  • Mucolytique et expectorante par stimulation des glandes exocrines des muqueuses respiratoires, améliore la clairance muco-ciliaire
  • Stimulante immunitaire, atoxique
  • Antispasmodique (le linalol s’oppose à la libération de l’acétylcholine et réduit les contractions musculaires)
  • Cicatrisante et régénérante cellulaire
  • Antalgique et anti-inflammatoire par un effet non opioïde, action sur les cellules mastocytaires
  • Anti-angiogénique (cellules leucémiques), inducteur d’apoptose (fragmentation de l’ADN)
  • Activité anti-cholinestérasique intéressante
  • Immunostimulante

Bois de Hô (Bois)

  • Analgésique locale et réfrigérante par stimulation des récepteurs à la chaleur TRPV1, antirhumatismale en usage externe
  • Expectorante et fluidifiante des sécrétions bronchiques par stimulation des glandes exocrines des muqueuses respiratoires
  • Vasodilatatrice à faible dose (dilate les vaisseaux et micro-vaisseaux de la peau induisant une rougeur locale)
  • Stimulante du système nerveux central (augmente l’amplitude respiratoire et la fréquence cardiaque)
  • Insectifuge, antiprurigineuse, décontracturante musculaire
  • Antibactérienne, anti-inflammatoire, antispasmodique (action sur les muscles lisses de la trachée vis-à-vis de l’acétylcholine
  • Tonique
  • Antiseptique pulmonaire
  • Bronchodilatatrice
  • Relaxante des muscles lisses et striés
  • Anaphrodisiaque

Indications :

Ravintsara (Feuilles)

  • Infections respiratoires, génitales, digestives
  • Grippe, mononucléose infectieuse, zona (avec l’H.E de citron et de thym), herpès (1 goutte de ravintsara + 1 goutte de tea-tree pures), hépatites virales, varicelle
  • Affection ORL et broncho-pulmonaire (friction poitrine, nuque, dos)
  • Affections cutanées (prurit, eczéma, brûlure)

Bois de Hô (Bois)

  • Névralgies, rhumatismes chroniques
  • Contusion, douleur musculaire
  • Asthénie, syncope

Précautions d’emploi :

Ravintsara (Feuilles)

  • Contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale
  • Déconseillée dans les 5 premiers mois de la grossesse
  • Contre-indiquée chez les asthmatiques
  • Usage per os uniquement sur ordonnance médicale
  • Ne pas employer à fortes doses
  • Contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans, ainsi que chez les personnes aux antécédents de convulsions
  • Risque d’interactions médicamenteuses
  • Le 1,8 cinéole est absorbé, puis éliminé par voie rénale et pulmonaire

Bois de Hô (Bois)

  • Pas d’usage interne
  • Risque de tératogénicité, contre-indiquée chez la femme enceinte (car le camphre passe la barrière placentaire)
  • Ne pas diffuser
  • Contre-indiquée aux personnes atteintes de maladies auto-immunes
  • Contre-indiquée chez l’enfant de moins de 8 ans
  • Appliquer de préférence le matin pour un effet bénéfique tout au long de la journée
  • Déconseillée en cas d’antécédents de convulsions et/ou d’épilepsie
  • Non mutagène, pas de mutagénicité au test d’Ames
  • Eczéma de contact possible
  • Nocif par inhalation, toxicité aiguë par voie olfactive
  • Risque avéré d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée, toxicité spécifique pour certains organes cibles, exposition répétée
  • Risque d’irritation de la peau (usage à l’état pur), des yeux et des voies respiratoires (par voie olfactive)

Composants principaux majoritaires :

Ravintsara (Feuilles)

  • Oxyde: 1,8-cinéole (50 à 60 %)
  • Alcools monoterpéniques: alpha-terpinéol et terpinène-4-ol
  • Monoterpènes: sabinène 15 %, alpha-pinène 5 %, béta-pinènemyrcènegamma-terpinènelimonènealpha-thujènealpha-terpinène

Bois de Hô (Bois)

  • Cétones terpéniques : camphre (40 à 50 %)
  • Oxydes terpéniques : (1,8-cinéole, linalol oxyde)
  • Alcools sesquiterpéniques
  • Safrole (1 à 18 %)

Une réflexion sur “Huile essentielle de Camphrier du Japon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s