La voie vaginale

Capture

Les ovules gynécologiques s’utilisent pour le traitement des infections ou des mycoses vaginales. Les H.E administrées par voie vaginale ne doivent pas agresser ni fragiliser la flore vaginale.

L’ovule de 3g à base de Witepsol dosé à 150 mg d’H.E présente une meilleure tolérance. Un rinçage sous l’eau froide permet l’élimination des traces d’H.E en surface, avant l’introduction vaginale de l’ovule. Celui-ci se désagrège ensuite à la température du corps, libérant son ou ses principes actifs.

La voie vaginale reste indispensable pour un contact interne prolongé entre la muqueuse et les H.E. Du fait de leur taille, les ovules préparés à l’officine ne s’administrent pas chez la jeune fille de moins de 13 ans.

Les H.E riches en dérivés phénoliques ne sont pas recommandés pour la voie vaginale, du fait de leur forte activité dermocaustique. De plus, l’utilisation d’H.E cétoniques par voie vaginale reste contre-indiquée chez la femme enceinte, en raison de leur possible passage systémique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s