Le Millepertuis, plante bénéfique ou dangereuse ?

millepertuis-bio-gelules-herboristerieLe Millepertuis fait parti de certaines plantes médicinales aux propriétés extraordinaires mais dont les précautions d’emploi sont à respecter à la lettre afin d’éviter de mettre notre santé en péril.

L’Hypericum perforatum (de sa dénomination latine), fait partie de la famille des hyperacées. Seules les sommités fleuries récoltées en été sont utilisés à des fins thérapeutiques.

 

Quelques formes galéniques et leur dosage usuel :

  • Teinture mère : Une T.M contient en moyenne 5 mg d’hypericine pour 100 ml, ce qui correspond pour une dose journalière de 3 fois 20 gouttes (= 3 ml), à une quantité de 0,15 mg d’hypericine.
  • Extrait sec hydro-alcoolique titré en hypéricine et/ou en hyperforine (le plus actif) : 600 mg par jour d’extrait sec titré à 0,2 % d’hypericine minimum ou formes galéniques équivalentes
  • Infusion et compresses : Une cuillère à soupe de drogue dans une tasse 2 fois par jour.
  • Extraits secs en gélules ou comprimés : Dosés entre 200 et 300 mg par gélule. Prendre 600 à 900 mg par jour.
  • Préparation de l’huile de millepertuis : faire macérer une bonne poignée de fleurs de millepertuis dans ¾ de litre d’huile d’olive (dans un récipient à large encolure). Laisser la bouteille fermée, en plein soleil, pendant trois semaines : l’huile prend progressivement une belle couleur rouge. Attention, elle est photosensibilisante, il ne faut pas l’employer avant exposition solaire, seulement dans les brûlures ou les coups de soleil.

Le millepertuis est composé de flavonoïdes, de biflavonoïdes, de xanthones, de tanins, de composés phénoliques, de proanthocyanidols et d’huile essentielle.

C’est une plante aux propriétés antidépressive, anxiolytique et sédative. Elle joue également un rôle dans la neuroprotection. On note une activité anti-inflammatoire et antalgique. C’est également un digestif et un cholagogue. Par voie externe, le millepertuis est antiseptique, astringent, cicatrisant et vulnéraire.

Cette plante est généralement indiquée dans les plaies, les brûlures et les coups de soleil (par voie externe) et les états dépressifs (dépression légère à modérée), surtout dans les dépressions saisonnières, et survenant lors de fatigue nerveuse et d’états physiologiques comme la ménopause. Aucun effet positif ne doit être attendu avant 10  à 14 jours de traitement. Arrêter le traitement si aucun effet ne s’est manifesté après 4 à 6 semaines de traitement. Selon l’expérience des cliniciens, l’efficacité est plus nette dans les dépressions à forme hivernale (action sur la mélatonine).

L’activité pharmacologique semble pouvoir être attribuée à une synergie entre les naphtodianthrones (hypéricine), les dérivés du phloroglucinol (hyperforine) et différents flavonoïdes. La kielcorine (xanthone) serait l’un des principes actifs.

Le millepertuis est une source de mélatonine, il inhibe la recapture synaptosomiale de la sérotonine, de la dopamine, et de la noradrénaline (norépinéphrine) avec une égale affinité. En outre in vitro, il montre une affinité pour les récepteurs à l’adénosine, au GABA(A) et (B) et au glutamate. In vivo il exerce une diminution de l’activité béta-adrénergique au niveau de ses récepteurs et une augmentation de l’activité de la sérotonine.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI A RESPECTER EN CAS DE PRISE DE MILLEPERTUIS :

  • De rares cas de réactions allergique, de troubles gastro-intestinaux, de céphalées, d’étourdissement, d’anxiété ou encore d’insomnie ont été recensés lors de la prise de millepertuis
  • Vivement déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante
  • Réservé uniquement à l’adulte
  • Contre-indiqué chez les personnes hypersensibles aux substances actives, ainsi que chez les sujets atteints de bipolarité
  • Annule l’effet contraceptif par l’élimination de l’éthinylestradiol en prise simultanée avec un contraceptif oral
  • Photosensibilisante (par induction de la formation d’O2 singulet)
  • Interactions avec des médicaments « à faible marge thérapeutique », notamment les anti-rétroviraux (anti-VIH tels que l’indinavir), la digoxine, la théophylline, les anti-vitamines K, la ciclosporine, les contraceptifs oraux, les antidépresseurs IRS, l’amitriptyline, la cyclosporine, la fexofenadine, l’indinavir, la méthadone, le midazolam, la nevirapine, le phenprocoumon, la simvastatine, le tacrolimus et la warfarine. Ces interactions sont liées à une induction enzymatique du cytochrome P450 et à une induction de la glycoprotéine P membranaire
    • Réduction possible de l’effet du médicament secondaire à une diminution de la concentration plasmatique, par suite d’une induction possible de l’isoenzyme CYP2C9, du CYP3A4 et du CYP1A2
    • Interactions avec inhibiteurs de protéase et de transcriptase, immunosuppresseurs ciclosporine et tacrolimus, irinotecan, imatinib, contraceptifs hormonaux minidosés, antidépresseurs sérotoninergiques par induction du cytochrome P450 CYP3A4 (hyperforine) et de la glycoprotéine P (hypéricine)
    • Une interruption brutale de la prise du millepertuis peut donc aussi entraîner une augmentation de la concentration plasmatique de ces médicaments
    • Le millepertuis induit progressivement et puissamment l’activité du CYP3A4, l’élimination de l’éthinylestradiol, substrat majeur du CYP3A4, sera fortement accélérée en présence du millepertuis, par conséquent, l’effet contraceptif ne sera plus assuré et il faudra prévoir un autre mode de contraception
  • Quelques cas de syndrome sérotoninergique ont été rapportés dans la littérature chez des patients âgés traités par un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine et ayant pris du millepertuis

En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s