Les lipides : Nutriments indispensables au bon fonctionnement de nos cellules et du système nerveux

lipides-350

Les lipides sont les graisses. Ils sont constitués d’atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène et apportent la forme d’énergie la plus facilement stockable par l’organisme. On les retrouve dans les huiles, les margarines, les graisses animales comme les œufs, le lait, le beurre, les viandes et les poissons.

On compte 2 catégories de lipides :

  1. Les acides gras saturés (Qui comprennent les graisses animales et certaines graisses végétales telle que l’huile de palme)
  2. Les acides gras insaturés (Qui comprennent les graisses végétales et quelques graisses animales, les acides gras mono-insaturés comme l’acide oléique ou l’oméga 9 telle que l’huile d’olive, les acides gras polyinsaturés comme l’acide linoléique ou l’oméga 6 et dérivés, l’acide alpha linoléique ou oméga 3 et dérivés tels que les poissons gras, les acides gras hydrogénés telles que les huiles raffinées et les margarines)

Les acides gras sont plus difficilement transformables que le glucose. Ils sont oxydés au cœur des cellules (dans les mitochondries) du foie, du cœur, des reins, des muscles et du cerveau. Ils sont aussi transformés par le cycle de Krebs pour devenir utilisables par l’organisme.

Les lipides jouent un rôle dans la structure des membranes cellulaires. On les retrouve en très grande quantité dans les cellules nerveuses et elles constituent plus de la moitié de la partie solide du cerveau (70% des lipides du cerveau sont des oméga 3). Au cœur des cellules, dans les mitochondries, les lipides participent à la production des hormones sexuelles. Le corps ne peut pas synthétiser les lipides. Ils proviennent donc tous de notre alimentation.

Pour résumer :

  • Préférez les huiles riches en acides gras mono et polyinsaturés (oméga 3, 6 et 9), et vérifiez qu’elles soient vierges et de première pression à froid. Citons par exemple les huiles de colza, olive, noix, noisette et germe de blé.
  • Consommez des poissons gras : sardine, maquereau, rouget, saumon ou thon, par exemple. Pensez à vérifiez qu’ils proviennent d’une pêche équitable. Attention, les poissons gras sont ceux qui contiennent aussi le plus de métaux lourds. Choisissez-les petits et n’en consommez pas trop souvent.
  • A éviter : l’huile de tournesol et de soja, les viandes grasses (difficiles à digérer), les laitages et fromages industriels (préférez les producteurs locaux) et les margarines.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s