Qu’est-ce que l’humorisme Naturopathique ?

Post-31-Humorisme.-Pixabay-CC0-Public-domainL’humorisme est l’harmonie et l’équilibre entre les différents liquides du corps.

Il est intéressant d’observer la dualité du terme humeur, à la fois terme médical par l’étymologie latine et terme de psychologie par l’étymologie grecque. Le mot humeur revêt à l’origine un sens purement médical, mais avec l’évolution de la médecine les chercheurs isolèrent et définirent les liquides du corps humain, et peu à peu le terme « humeur » tomba en désuétude. Le XIXe siècle marqua le début de la régression de l’usage du mot « humeur » pour évoquer les fluides corporels. Le langage courant, petit à petit, l’utilisa pour évoquer des émotions. L’évolution de la psychologie enterra quasi-définitivement la signification historique du terme humeur, et du fait des progrès de la médecine, les médecins n’avaient plus besoin de ce terme dans leur jargon et l’abandonnèrent ainsi au profit de la psychologie.

Ce terme vieilli provient de la théorie des humeurs professée par le Corpus hippocratique, remise au goût du jour à la Renaissance.

Donc d’un point de vue physiologique, l’humeur est une substance liquide ou à moitié liquide de l’organisme.

On étudie les « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme (le sang, la lymphe et les liquides intra et extra cellulaires).

Ces liquides biologiques composent les deux tiers du corps humain. Ils ont pour fonction de nourrir nos cellules. Une bonne santé passe par le maintien de l’intégrité de ces humeurs en veillant à ce qu’elles aient le moins de surcharges possibles (toxines) et le moins de carences possibles en acides aminés, acides gras essentiels, vitamines, enzymes et oligoéléments.

Notre état de santé est lié à la propreté et à la pureté de nos humeurs, conditionnée par notre manière de vivre (alimentation, exercice physique ou sédentarité…) et par des influences extérieures (stress, conditions de vie…).

Tous les liquides organiques de notre corps sont inter-communicants : ils sont en mouvement continuel dans les cellules et entre les cellules. C’est grâce à ces liquides humoraux et à travers les émonctoires que l’organisme s’épure et lutte contre l’encrassement.
La moindre perturbation, telle que le ralentissement de ces courants et des échanges ou la modification des valeurs constantes propres à la vie (pH*, température …) conduit au dysfonctionnement cellulaire et métabolique.

*Potentiel Hydrogène : Unité de mesure d’acidité, sur une échelle allant de 1 à 14.

C’est en général l’encrassement des humeurs qui est à l’origine de la maladie. Lorsqu’il y a surcharge, le sang accumule des toxines (exogènes* et endogènes**). Les organes deviennent surchargés de déchets métaboliques et ne peuvent plus effectuer leurs fonctions de façon adéquate.

*L’adjectif exogène qualifie le fait d’avoir une origine extérieure au corps ou une cause qui n’est pas due au fonctionnement du corps. Ex. : les aliments représentent une source exogène d’énergie.

 **L’adjectif endogène signifie : qui a son origine ou qui se développe à l’intérieur de l’organisme, indépendamment des facteurs externes.

La traversée humorale est le transport des nutriments (éléments dégradés de la digestion) de la lumière intestinale vers le sang ou la lymphe pour être distribués aux cellules de tout l’organisme. Le glucose, les acides aminés, les acides gras à courte chaîne et le glycérol passent dans les vaisseaux sanguins alors que les acides gras à longue chaîne passent dans les vaisseaux lymphatiques.

Le transport est optimal lorsque les humeurs sont fluides. Il est de l’ordre d’une minute par voie sanguine, et de 20 à 26 heures par voie lymphatique.

Il peut toutefois être perturbé par :

–    des rétrécissements de la paroi artérielle épaissie par des plaques d’athéromes*
–    des ralentissements ou stases** sanguines qui apparaissent essentiellement en cas de sédentarité, de port de vêtements trop serrés, d’insuffisance de boisson, de paresse émonctorielle, de sous oxygénation ou de stress.

*Dépôt de plaques riches en lipides (essentiellement des cristaux d’acides gras et de cholestérol) qui se forme à l’intérieur des artères. Ces athéromes peuvent se charger de carbonate de calcium et s’ulcérer, affectant ainsi la tunique interne de l’artère. Il en résulte une diminution de la lumière de l’artère, d’autant plus que ces athéromes se couvrent d’un tissu non fonctionnel, essentiellement des myofibroblastes. L’athérome peut être à l’origine d’un anévrisme (dilatation vers l’extérieur de la paroi artérielle qui se trouve ainsi très fragilisée). La présence d’athéromes dans les artères représente le début de l’athérosclérose que l’on soigne, pour certaines artères (coronaires, iliaques …) par l’angiographie et la pose d’un stent.

 **Une stase est un ralentissement pathologique (donc anormal) de la circulation d’un liquide dans l’organisme. On parle donc d’une stase veineuse ou artérielle ou capillaire lorsqu’il s’agit d’un ralentissement de la circulation sanguine (par un athérome par exemple), d’une stase intestinale lorsque le chyle (liquide résultant de la digestion des aliments) ne circule plus normalement (dans le cas d’une occlusion intestinale) ou d’une stase stercorale quand ce sont les matières fécales qui stagnent dans le côlon ou gros intestin.

Ensuite ces nutriments doivent traverser la membrane cellulaire grâce à des transporteurs membranaires (complexes métallo-enzymatiques) qui les reconnaissent et permettent leur entrée dans la cellule. Là, ils procurent à la cellule l’énergie nécessaire à son métabolisme, puis celle-ci rejette ses déchets dans les circuits lymphatique et sanguin qui les conduiront aux émonctoires pour y être éliminés.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s